LXIXe Congrès

10, 11 et 12 juillet 2017

École normale supérieure, Salle Dussane, 45, rue d’Ulm, Paris Ve

Lundi 10 juillet, 14h

(Salle Dussane, 45, rue d’Ulm)

Senghor

Président : Pierre Brunel (Sorbonne, membre de l’Institut)

Pierre Brunel (Sorbonne, membre de l’Institut), « Rencontres », introduction
Jean-Claude Trichet (haut fonctionnaire, membre de l’Institut), « Léopold Sédar Senghor, poète du rythme et des images, un témoignage. »
Jacques Chevrier (Université Paris-Sorbonne), « Senghor critique d’art. – Le musée idéal du poète. »
Jean-René Bourrel (Université de Dakar, O.I.F.), « L. S. Senghor et la reine de Saba : portrait du poète en ‘roi blond Salomon’. »
François de Saint-Cheron (Université Paris-Sorbonne), « Senghor lecteur de Malraux. »
Bena Nimrod (écrivain), « La fabrique des grands hommes. »
Mangoné Seck (professeur, poète), « Lecture de « Tombeau de Sédar le poète », « Eloge du grand Dyâli » et « Nostalgie du grand Dyâli ». »

 

Mardi 11 juillet, 9 h

(Salle Dussane, 45, rue d’Ulm)

Assemblée générale

 

Mardi 11 juillet, 10h30 et 14h

(Salle Dussane, 45, rue d’Ulm)

Traduire la poésie

Président : Jean-Yves Masson (Université Paris-Sorbonne)

Maurice Pergnier (Pr. émérite à l’Université Paris XII), « Réflexions sur la traduction de la poésie, à partir de la traduction en français de l’“Ode à une urne grecque” de Keats »

Patrick Hersant (MCF HDR, Université Paris VIII), « Traduire Seamus Heaney en français »

Jean Portante (poète et traducteur, Luxembourg), « La traduction est une baleine impatiente »

Christine Lombez (Université de Nantes, Institut Universitaire de France), « La seconde profondeur de la traduction poétique : autour des poètes-traducteurs »

Francesca Celi (écrivain, historienne, membre de l’AIEF), « L’histoire de la langue du Midi de 1539 à nos jours : une approche linguistique de la poésie de langue d’Oc »

Jean-Yves Masson (Université Paris-Sorbonne), « La traduction comme ordalie (en hommage à la réflexion d’Yves Bonnefoy sur la traduction) »

Table-ronde avec l’ensemble des participants et dialogue avec l’assistance.

 

Mercredi 12 juillet, 10h et 14h

(Salle Dussane, 45, rue d’Ulm)

Le Théâtre populaire en France des origines au XXIe siècle

Président: Charles Mazouer (Université de Bordeaux Montaigne)

Jean-Pierre Bordier (Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense), « Théâtre médiéval, théâtre populaire : évidence et obscurité d’une épithète ».
Françoise Rubellin (Université de Nantes), « Hiérarchies culturelles et théâtres de la Foire: pour en finir avec le populaire ».
Patrick Berthier (Université de Nantes), « Existe-il un théâtre populaire sous la Révolution? »
Roxane Martin (Université de Lorraine), « Fabrique et réception du « théâtre populaire » dans la première moitié du XIXe siècle. »
Jean-Claude Yon (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), « Le théâtre populaire à la fin du XIXe siècle: la République embarrassée. »
Marion Denizot (Université de Rennes 2. Université européenne de Bretagne), « Histoire et mémoire du « théâtre populaire » au XXe siècle ».
Entretien avec Christian Schiaretti, directeur du Théâtre National Populaire (T.N.P.).

Mercredi 12 juillet, 18h30

Réception et remise du prix de l’AIEF

(Foyer International des Étudiantes, 93 boulevard Saint-Michel, Paris Ve.)

 Le prix 2017 sera remis à un jeune chercheur italien.